Livia Lancelot a porté son avance à 24 points dans le championnat du Monde Féminin de Motocross, après son excellente performance dans le GP de Lombardie organisé à Mantova en Italie du Nord. Sur le podium des deux manches, Livia a surmonté la douleur pour prendre la seconde place du GP.

Seconde aux essais chronométrés sur ce circuit sablonneux, Livia vit ses espoirs de succès s’envoler dès le second tour de course quand une rivale l’entraina dans sa chute ; Livia était en tête de cette première manche quand une autre pilote la percuta. Elles se retrouvèrent toutes deux au sol, et Livia allait malgré des maux de tête et un genou douloureux revenir de la cinquième à la troisième place et augmenter du même coup son avance au championnat. Soignant au mieux son genou douloureux, elle allait se battre pour la victoire dimanche dans la seconde manche, revenant à plusieurs reprises au niveau de la leader ; mais plutôt que de risquer d’aggraver sa blessure, elle finit par se résoudre à prendre une bonne seconde place et réaliser une excellent opération au Mondial puisqu’elle compte désormais vingt quatre points d’avance sur sa dauphine. Il reste deux épreuves à disputer, une en Suisse le 7 aout et la finale aux Pays Bas le 28 Aout.

Livia Lancelot: « Ce fut un weekend difficile avec cette chute provoquée par une adversaire samedi ; je suis tombée sur la tête ce qui a entrainé quelques maux, tout en me faisant mal au genou qui a bien gonflé. On l’a soigné du mieux possible dans la soirée, et j’ai pu après une nuit difficile décrocher une seconde place ce qui me permet de quitter Mantova avec un avantage accru. Je voulais gagner ici et j’ai attaqué dimanche, j’étais la plus rapide mais je n’ai pas trouvé l’ouverture ; en fait je craignais aussi d’aggraver ma blessure, et je n’ai pas poussé aussi fort que j’aurais pu. C’était plus raisonnable d’assurer de gros points plutôt que de risquer d’en perdre. Mais je ne veux pas penser au championnat qui est loin d’être terminé, mon but sera de gagner des courses jusqu’à la dernière manche. »